Plantes Médicinales

L’huile de Noix de Coco : une alternative aux médicaments antifongiques contre le C. albicans

Le Candida albicans (C. albicans), est un champignon pathogène commun, qui fait partie de la flore normale du tractus gastro-intestinal et qui est bien régulée par le système immunitaire. Cependant, lorsque ce dernier est compromis, le champignon peut se propager au-delà du tractus gastro-intestinal et provoquer des Infections qui peuvent conduire à la candidose invasive laquelle vient en quatrième position parmi les infections du sang les plus fréquentes dans les hôpitaux aux USA.

Afin de prévenir les infections causées par C. albicans, sa quantité dans le tractus gastro-intestinal a besoin d’être réduite dans l’intestin pour l’empêcher de se propager dans la circulation sanguine.

Pour cela, on a souvent recours aux médicaments antifongiques. Mais l’utilisation répétée de ces médicaments, peut conduire à l’apparition de souches résistantes d’agents pathogènes fongiques.

La recherche, publiée dans mSphere, suggère qu’il pourrait être possible de recourir à des approches diététiques comme alternatives aux médicaments antifongiques afin de diminuer le risque d’infections causées par C. albicans.

En effet, une équipe de chercheurs de la Tufts University, aux Etats unis, vient de démontré que l’huile de noix de coco contrôle efficacement la prolifération du C albicans chez la souris.

Les dits chercheurs ont étudié les effets de trois graisses alimentaires différents sur la quantité de C. albicans présente dans l’intestin de la souris: l’huile de noix de coco, le suif de bœuf et l’huile de soja. Un groupe témoin de souris a été nourri avec un régime standard. L’huile de coco a été sélectionnée sur la base d’études antérieures présentant des données de tests réalisés au laboratoire qui ont révélé que sa graisse a des propriétés antifongiques.

Les résultats ont montré qu’une alimentation riche en huile de noix de coco a réduit le C. albicans dans l’intestin par rapport à celles riches respectivement en suif bœuf ou en huile de soja ; l’huile de coco seule, ou la combinaison de l’huile de coco et de suif de bœuf, réduit la quantité de C. albicans dans les intestins de plus de 90% par rapport à une alimentation riche en suif de bœuf seulement.

Le Pf, Kumamoto, Pf de microbiologie, et auteur de l’étude, explique que ces résultats suggèrent que l’ajout d’huile de noix de coco dans l’alimentation d’un patient comme substituant aux médicaments antifongiques, peut contrôler la croissance de C. albicans dans l’intestin, et diminuer éventuellement le risque d’infections fongiques causées par ce champignon.

Selon Kearney Gunsalus, de Institutional Research and Academic Career Development, les médicaments antifongiques peuvent être réservés aux situations critiques.

Source : sante-tn.com

Catégories :Plantes Médicinales

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s