Grossesse à risque: une grossesse qui nécessite une prise en charge particulière

Grossesse à risque: une grossesse qui nécessite une prise en charge particulière

Tomber enceinte, c’est le rêve de bien de femmes. Si porter une grossesse peut être source de satisfaction pour la femme, il faut savoir qu’il est important d’éviter des complications pour bébé et maman au cours de la grossesse. Une grossesse où bébé ou maman souffre devient une grossesse pathologique synonyme de grossesse à risque.  Un suivi gynécologique adapté devient donc nécessaire. 

Une grossesse à risque peut être définie comme l’apparition d’un risque obstétrical, fœtal ou maternel. Il peut s’agir d’un accouchement prématuré, d’une fausse couche, d’un retard de croissance, d’une malformation du bébé, d’une hémorragie chez la mère etc. Les grossesses à risque ou grossesses pathologiques demandent une prise en charge plus poussée.

Certaines causes sont connues avant la survenue de la grossesse, d’autres sont découvertes au cours de la grossesse. 

Parmi les grossesses à risque on a: 

– les grossesses très précoces avant 15 ans ou tardives après 38 ans

– les grossesses multiples ;

– une césarienne lors d’un précédent accouchement ;

– le fait d’avoir déjà connu la prématurité pour l’un de ses enfants ;

– des antécédents d’hémorragie, de pré éclampsie ou une malformation utérine ;

– une infection maternelle ;

– une maladie génétique ;

– une maladie chronique ;

– la toxicomanie ou l’alcoolisme.

Certaines grossesses à risque peuvent être la cause d’accouchements prématurés ou la mort.

Certains facteurs sont menaçants pour la grossesse comme la consommation du tabac, l’alcool, l’obésité et sources de complications pour la mère et le fœtus. 

Devant certains symptômes en situation de grossesse, il faut consulter rapidement un professionnel de santé :

– des contractions fréquentes et douloureuses avant terme;

– de fortes douleurs lombaires et dans le bas ventre ;

– des saignements ou écoulement vaginal;

– des maux de tête, vertiges et palpitations ;

– des mains jambes et visage qui gonflent.

Pr Charlemagne Ouedraogo

Gynecologue Obstetricien

actusantemag

Site santé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :