Les siestes dangereuses pour la santé? Une nouvelle étude met en garde les dormeurs

Les siestes dangereuses pour la santé? Une nouvelle étude met en garde les dormeurs

Vous ressentez très régulièrement le besoin de faire une sieste ? Cela pourrait être un signe de votre corps.

Il vous arrive souvent de piquer du nez en début d’après-midi ou après un bon repas ? Si oui, vous êtes plus susceptibles de développer de l’hypertension artérielle ou d’avoir un AVC en vieillissant, selon une étude publiée dans la revue médicale Hypertension qui s’est intéressée à la question. Ces dormeurs auraient précisément 12 % de chances en plus de développer de l’hypertension artérielle et 24 % de chances en plus de subir un AVC par rapport aux personnes qui ne font jamais de sieste.

La qualité du sommeil insuffisante ?

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont analysé les informations de 360.000 personnes qui avaient accepté de donner leurs habitudes de sommeil à une base de données britannique de 2006 à 2010. Durant cette période, les participants devaient également envoyer à la banque de donnée des échantillons sanguins, salivaires et d’urine de manière régulière. « Faire une sieste n’est pas nocif en soi, mais beaucoup de gens en font car leur qualité de sommeil est insuffisante. Une mauvaise qualité de sommeil est liée à une moins bonne santé et les siestes ne sont pas suffisantes dans ce cas », explique à CNN Michael Gandner, le directeur d’une clinique du sommeil.

Un « signal d’alarme »

Selon les chercheurs, la plupart des participants à l’étude qui faisaient régulièrement des siestes fumaient, buvaient de l’alcool quotidiennement, ou avaient des insomnies. « Une sieste de 15 à 20 minutes aux alentours de midi à 14h est le meilleur moyen de se reposer si vous manquez de sommeil. Si vous souffrez d’insomnie chronique, nous ne vous encourageons par contre pas à faire la sieste car cela réduit l’envie de dormir le soir », complète pour CNN Raj Dasgupta, un professeur américain. « Je pense que les siestes sont un signal d’alarme de notre corps contre des problèmes de sommeil sous-jacents chez certains individus. Or, les problèmes de sommeil sont liés à une hausse du stress et du poids, ce qui peut causer l’obésité, de l’hypertension, ou du diabète de type 2. Tous des facteurs à risque pour les maladies cardiaques ».

Source : metrotime.be

actusantemag

Site santé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :