Poursuivre ou débuter une activité physique est bénéfique pour les patients coronariens

Poursuivre ou débuter une activité physique est bénéfique pour les patients coronariens

Chez les patients coronariens, l’impact sur la mortalité toute cause et d’origine cardiovasculaire des modifications dans le niveau d’activité physique au cours du temps est mal connu. C’est ce qui a conduit Gonzalez-Jaramillo et coll. à tenter de le déterminer à partir des informations recueillies jusqu’en avril 2021 dans 5 bases de données ; 9 études prospectives portant sur ce thème ont été identifiées et les résultats en ont été poolés.

L’analyse a finalement porté sur 33 576 patients (âge moyen : 62,5 ans) dont l’évolution de l’activité physique au cours du temps a été appréciée par un questionnaire. La durée maximum du suivi est de 15,7 ans.

Comparés aux patients qui sont toujours restés inactifs, le risque de mortalité de toute cause était :

1- diminué de 50 % chez les patients qui continuaient leur activité physique (hazard ratio [HR] 0,50 ; intervalle de confiance [IC] 95 % : 0,39 à 0,63);

2-diminué de 45 % chez les patients qui étaient précédemment inactifs mais qui s’étaient mis à une activité physique (HR 0,55 ; IC 95 % : 0,44 à 0,70); c

3-diminué de 20 % chez les patients qui…

Pour en savoir plus rendez-vous sur : JIM

actusantemag

Site santé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :