Attention à la tension avec le paracétamol !

L’acétaminophène, également connu sous le nom de paracétamol est largement prescrit en première intention dans le traitement de certaines douleurs chroniques, l’objectif étant d’éviter l’escalade thérapeutique qui risque de conduire à l’utilisation d’antalgiques plus puissants et moins bien tolérés. L’exemple des opiacés aux Etats-Unis est à cet égard instructif, tout autant que celui des anti-inflammatoires non stéroïdiens dans d’autres pays. Le paracétamol, à la différence de ces derniers, est censé n’avoir aucun effet significatif sur la pression artérielle (PA). Quelques études d’observation ont cependant suggéré que ce médicament pouvait légèrement augmenter les chiffres tensionnels.

Cette hypothèse semble se confirmer, à la lueur des résultats d’un essai randomisé, mené à double insu contre placebo, dans lequel ont été inclus 110 patients hypertendus (selon les critères diagnostiques en désormais en vigueur aux Etats-Unis). L’étude est du type croisé, chaque participant étant son propre témoin. En effet, pendant deux semaines, le paracétamol (ou le placebo) a été…

Pour en savoir plus rendez-vous sur : JIM

actusantemag

Site santé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :