L’Urétrite chez la femme: une infection contagieuse et source d’infertilité

L’Urétrite chez la femme: une infection contagieuse et source d’infertilité ! 

Le constat est clair : l’Urétrite est une infection douloureuse lorsqu’elle survient.

Il s’agit d’une infection bactérienne, parasitaire ou virale qui provoque un gonflement et une irritation de l’urètre. L’urètre, c’est le canal qui permet à l’urine de quitter notre organisme, la voie qui conduit l’urine depuis la vessie jusqu’au méat urinaire. Chez l’homme, l’urètre assure aussi le passage du sperme. L’Urétrite fait partie des infections sexuellement transmissibles et majore le risque d’infection  par le VIH. Elle peut rendre la femme stérile. 

L’Urétrite représente un problème de santé publique. Elle est causée par une infection sexuellement transmissible dans la majorité des cas. Elle se propage par des relations sexuelles vaginales, anales ou orales non protégées.

l’Urétrite est due à une infection sexuellement transmissible impliquant les microbes suivants: chlamydia, gonocoque, trichomonas. Dans de rares cas, elle peut être causée par des mycoses ou la tuberculose.

Les manifestations possibles sont des douleurs en urinant, une envie d’uriner fréquente, accompagnée d’une sensation de brûlure ou un écoulement de l’urètre, des douleurs au niveau du bassin, pendant la miction, des douleurs pendant les rapports sexuels, la fièvre, des démangeaisons génitales, un écoulement de mucus ou de pus. La personne a une sensation de pesanteur dans le bas ventre, une inflammation et au niveau de la vulve et du vagin.

Des prélèvements bactériologiques et un examen gynécologique complet sont  indispensables pour confirmer le diagnostic. 

Toute personne sexuellement active peut être infectée. Les personnes qui ont une activité sexuelle fréquente et plusieurs partenaires sont les plus exposées, surtout si elles n’utilisent pas de préservatif. Les bactéries qui infectent les organes génitaux sont beaucoup plus contagieuses.

Complications

Chez les femmes, L’Urétrite peut provoquer une cystite(infection urinaire localisée au niveau de la vessie) ou une vaginite ( infection vaginale), rendant les rapports intimes compliqués et douloureux, une inflammation de la paroi interne du col de l’utérus, une salpingite,  l’infertilité aussi. Si l’infection n’a pas été traitée à temps et correctement, les complications peuvent être lourdes. Une sténose urétrale c’est à dire un rétrécissement de l’urètre peut survenir, augmentant le risque d’infection rénale ou de la vessie. 

Si l’infection qui a été à la base de L’Urétrite n’a pas été traitée, du pus peut s’accumuler autour de l’urètre sous forme d’abcès. L’infection peut s’aggraver et l’abcès peut perforer la peau, le vagin ou le rectum, permettant à l’urine de quitter le corps à travers cette fistule urétrale. Ce qui est encore plus douloureux. 

Le traitement de L’Urétrite est fondamental pour éviter les complications et la contamination des partenaires sexuels.

Traiter l’Urétrite revient à prendre en compte la cause de l’infection et de l’agent responsable. Par moment, il faut du temps pour identifier l’agent responsable de l’infection. En général, le traitement utilise des antibiotiques, des anti parasitaires et autres adjuvants.

Pour prévenir L’Urétrite :

– il faut se protéger lors des relations sexuelles pour éviter une IST.

– il faut se faire consulter lorsqu’on présente l’un ou les symptômes ci-dessus cités.

– il faut bien suivre le traitement en cas d’Urétrite confirmée.

Pr Charlemagne Ouedraogo

Gynecologue Obstetricien

actusantemag

Site santé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :