Une fille de 13 ans, piégée par sa propre sœur, décède après avoir été violée par quatre hommes

Une fille de 13 ans, piégée par sa propre sœur, décède après avoir été violée par quatre hommes

Une fille de 13 ans est décédée après avoir été violée par quatre hommes alors que sa sœur aînée les encourageait, rapporte le site britannique The Sun. Les faits ont eu lieu à Uttar Pradesh, en Inde. L’adolescente aurait été violée et étranglée avant que les hommes ne jettent son corps dans la boue.

Le corps sans vie de la jeune fille a été retrouvé mardi, déclenchant une vaste chasse à l’homme pour les suspects. Selon les policiers, l’adolescente a été attirée par sa sœur aînée dans un champ de canne à sucre à proximité, où l’horrible incident a eu lieu. Elle aurait été violée par au moins quatre hommes alors que sa sœur les encourageait. La sœur, qui aurait avoué être impliquée, aurait retenu son jeune frère pendant l’attaque.

Les policiers ont déclaré que les hommes violaient à tour de rôle la jeune fille de 13 ans dans le champ en utilisant des tiges d’herbe avant de lui arracher les yeux. Le groupe l’aurait étranglée à l’aide d’un dupatta, un châle traditionnellement utilisé par les femmes indiennes pour se couvrir la tête et les épaules. Les agresseurs ont ensuite jeté le corps de l’enfant dans la boue.

Sept suspects ont été arrêtés, dont les quatre hommes soupçonnés d’avoir violé la jeune fille. Ils ont été arrêtés pour suspicion de viol collectif, de meurtre et d’entrave à la justice.

Les agresseurs présumés seraient les amants de sa sœur. Sanjiy Suman, le surintendant de la police du district de Lakhimpur Kheri, a déclaré: « Les sœurs se disputaient fréquemment après que la plus jeune ait récemment appris les relations illicites de sa sœur aînée. »

Les détails choquants entourant l’affaire sont apparus après que la police a interrogé les membres de la famille de la sœur et elle a admis plus tard être impliquée.

Les policiers ont déclaré qu’il y avait une récompense en espèces de 20 000 ₹ (200 £) pour toutes informations.

Une affaire qui rappelle une autre

Cela survient quelques jours seulement après qu’une mère et sa fille de six ans ont été violées par un groupe d’hommes qui leur ont proposé de les ramener chez elles dans le nord de l’Inde. Les hommes avaient promis à la femme et à sa fille qu’ils les ramèneraient en toute sécurité de Piran Kaliyar, un lieu saint pour les musulmans et les hindous.

Le conducteur présumé avait déjà des passagers dans la voiture lorsqu’il a accepté de conduire les femmes non identifiées, a déclaré le commissaire de police Pramendra Doval. Les hommes auraient attaqué et violé la femme et sa fille dans la voiture en marche avant de jeter les victimes près d’un canal. Malgré l’épreuve, la mère a réussi à atteindre un poste de police, où elle a signalé le crime.

Source : senenews.com

actusantemag

Site santé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :