Des relations entre le diabète et les valvulopathies gauches

Des relations entre le diabète et les valvulopathies gauches

Le rôle du diabète dans le développement des cardiopathies valvulaires est mal connu. Certes, les valvulopathies actuellement rencontrées dans les pays favorisés relèvent le plus souvent d’une étiologie dégénérative, abstraction faite des maladies auto-immunes. Les facteurs de risque cardiovasculaire participent ainsi largement à la pathogénie des sténoses aortiques notamment, mais qu’en est-il au cours du diabète et quel est le rôle éventuel du contrôle glycémique en cas d’association significative entre diabète et valvulopathies ?

C’est à ces questions que répond une étude de cohorte scandinave de grande envergure, basée sur le registre national abritant les données de 715 143 patients atteints d’un diabète de type 1 ou 2. L’approche est transversale, du type cas-témoins, puisque ces patients ont été comparés à 2 732 333 témoins appariés selon l’âge et le sexe, par ailleurs choisis au hasard dans la population générale. La comparaison a porté sur les taux d’incidence dans chaque groupe et le risque de valvulopathie a été déterminé à l’aide du modèle des risques proportionnels de Cox, en tenant compte de la présence de cinq grands facteurs de risque cardiovasculaire associés au diabète. Les valvulopathies du cœur gauche ont été diagnostiquées selon les critères échocardiographiques en vigueur.

L’incidence de ces dernières a augmenté ces dernières années dans les deux groupes comparés. En cas de diabète de type 2, le niveau de la pression artérielle systolique, l’indice de masse corporelle et la fonction rénale ont été significativement associés aux lésions valvulaires.

Risque accru de sténose aortique ou mitrale

Par ailleurs, le risque de valvulopathie, (hazard ratio), est apparu élevé en cas de diabète de type 2, notamment quand presque tous les facteurs de risque cardiovasculaire étaient réunis et… 

Pour en savoir plus rendez-vous sur : JIM

actusantemag

Site santé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :