Asthme et grossesse, des risques pour l’enfant

Asthme et grossesse, des risques pour l’enfant

A l’instar de nombreuses maladies chroniques, l’asthme sévère n’est pas sans retentir sur le pronostic obstétrical et néonatal. La santé de la mère et du nouveau-né peut être de fait compromis par la maladie elle-même, ses exacerbations ou encore le traitement anti-asthmatique. Des études de cohorte de grande envergure ont d’ailleurs été publiées sur ce thème au cours de ces dernières années et une méta-analyse vient d’en extraire les informations les plus pertinentes ou les plus utiles. Les bases de données suivantes ont été mises à contribution PubMed, Embase, Wanfang et CNKI (China National Knowledge Infrastructure) qui ont été scrutées jusqu’au 1er janvier 2021.

C’est ainsi qu’ont été sélectionnées vingt études de cohorte ayant clairement recherché un lien entre la sévérité de l’asthme et le pronostic fœtal, une attention particulière étant accordée aux états pathologiques périnataux suivants : prématurité, petit poids de naissance et retard de croissance intra-utérin.

Une stratification des femmes asthmatiques a été faite en tenant compte des éléments suivants : sévérité de la maladie, fréquence des exacerbations et traitement de fond. Les sous-groupes ainsi constitués ont été comparés entre eux, mais aussi à un groupe témoin composé de femmes non asthmatiques. Les données ont été extraites par deux auteurs et traitées au moyen d’une méta-analyse à effets aléatoires, en prenant en compte les biais éventuels et l’hétérogénéité des études retenues.

Un risque de retard de croissance intra-utérin et de petit poids de naissance augmenté en cas d’asthme sévère ou évolutif

Le risque de retard de croissance intra-utérin a été étroitement associé à la sévérité de l’asthme. Le risque de… 

Pour en savoir rendez-vous sur : JIM

actusantemag

Site santé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :