Est-il bon de faire baisser la température de l’adulte fébrile ?

Est-il bon de faire baisser la température de l’adulte fébrile ?

Le traitement de la fièvre par des antipyrétiques est la pratique courante. Cela réduit l’inconfort du patient et le stress physiologique. Chez les patients en état critique, le traitement de la fièvre diminue la demande métabolique et l’hypoxie tissulaire.

Toutefois, certaines études ont montré une corrélation positive au cours de bactériémies, entre la fièvre et la survie. De plus, des antipyrétiques semblent prolonger la durée de certaines pathologies et réduire la réponse immunitaire.

De nombreux travaux ont déjà évalué la balance bénéfice-risque du traitement de la fièvre, se limitant souvent à ces groupes de patients particuliers ou à des traitements spécifiques et donnant des résultats contradictoires. Une nouvelle méta-analyse a été publiée récemment dans le British Medical Journal.

Elle inclut 42 essais randomisés comparant le traitement de la fièvre de toutes origines chez des adultes, à l’absence de traitement ou à l’administration d’un placebo.

Pas d’effet ni sur la mortalité ni sur la qualité de vie

Vingt-deux essais évaluent 11 antipyrétiques différents, 11 essais testent les méthodes physiques de refroidissement, et 8 la combinaison antipyrétique-refroidissement. L’analyse porte sur 5 140 participants au total, dont plus de 3 000 en soins critiques, et plus de 3 200 présentant une fièvre d’origine infectieuse.

Les résultats de la méta-analyse semblent indiquer que le traitement de la fièvre n’a pas d’influence sur le risque de décès ou d’effets indésirables graves chez les adultes fébriles. L’analyse ne permet pas non plus d’affirmer qu’il modifie positivement ou négativement la qualité de vie du patient ou le risque d’effet indésirable peu…

Pour en savoir plus rendez-vous sur : JIM

actusantemag

Site santé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :