Ticagrelor + aspirine, duo gagnant pour la prévention des récidives d’AVC

Ticagrelor + aspirine, duo gagnant pour la prévention des récidives d’AVC

Après un AVC ischémique (AVCi) ou un AIT, le risque de récidive est important, entre 4 et 9 % pendant le premier trimestre. Un traitement de prévention secondaire par double antiagrégant plaquettaire, débuté dans les 24 heures suivant les symptômes, est efficace pour diminuer les récidives mais augmente le risque d’hémorragie majeure.

Dans l’essai THALES le risque d’AVC et de décès, sous ticagrelor + aspirine 30 jours, était réduit par rapport à l’aspirine seule, mais au prix d’une augmentation des saignements graves (1).

En raison de leurs effets pharmacologiques, les inhibiteurs de P2Y (dont le ticagrelor) sont particulièrement associés à un risque accru de saignement, incitant à rechercher la durée de traitement au meilleur profil bénéfice-risque.

De plus, une analyse de l’évolution temporelle de l’essai POINT a montré un bénéfice avec clopidogrel + aspirine principalement au cours des 21 premiers jours. Ainsi, limiter l’utilisation de cette association à 3 semaines maximiserait le bénéfice et réduirait les risques (2).

Une analyse exploratoire d’un essai randomisé dans 28 pays

Le but de cette analyse exploratoire de l’essai THALES est d’étudier l’évolution dans le temps du bénéfice (prévention de la récidive ischémique) et du risque (hémorragie majeure) d’un traitement de 30 jours par ticagrelor + aspirine comparé à l’aspirine seule.

THALES est un essai international, randomisé, en double aveugle, contrôlé par placebo, en groupes parallèles, qui a évalué l’efficacité et l’innocuité du traitement combiné ticagrelor -aspirine par rapport à l’aspirine seule, après un AVCi ou un AIT.

Les patients inclus étaient âgés de ≥ 40 ans et présentaient un AVCi non cardio-embolique aigu léger à modéré (score NIHSS ≤ 5) ou un AIT à haut risque (ABCD2  score ≥ 6 ou une sténose artérielle intracrânienne ou extracrânienne symptomatique), dans les 24 heures suivant les symptômes.

Les 11 016 patients randomisés (ticagrélor n = 5 523, placebo n = 5493) ont été inclus dans la présente analyse.

Pour cette analyse en fonction du temps, le résultat d’efficacité a été défini comme le critère composite d’AVCi ou de décès non hémorragique. Le résultat de sécurité, était la survenue d’une hémorragie intracrânienne ou d’une hémorragie mortelle.

L’impact clinique net a été défini comme un composite de ces 2 critères. Les hémorragies modérées/sévères selon la définition GUSTO ont été recueillies en tant que résultat secondaire de sécurité. Ces critères d’efficacité et de sécurité ont été évalués à plusieurs reprises au cours de la période de 30 jours.

Pendant les 30 premiers jours, c’est mieux

Parmi les 11 016 patients inclus (âge moyen 65 ans, femmes 39 %), la réduction des événements ischémiques majeurs par…

Pour en savoir plus rendez-vous sur : JIM

actusantemag

Site santé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :