Risque TEV des contraceptifs œstro-progestatifs : comment faire passer la pilule ?

Risque TEV des contraceptifs œstro-progestatifs : comment faire passer la pilule ?

En France, il est recommandé de privilégier une pilule œstro-progestative contenant du lévonorgestrel. Les contraceptifs oraux combinés (COC) contenant un progestatif d’une autre génération ne doivent pas être prescrits en première intention, compte tenu d’un risque thrombo-embolique veineux (TEV) plus élevé qu’avec le lévonorgestrel (LNG).

Néanmoins, certains experts considèrent que le risque vasculaire des COC contenant du norgestimate est comparable à celui des COC contenant du LNG, et que ceux-ci peuvent aussi être utilisés en première intention.

Une étude allemande, récemment publiée dans le British Journal of Obstetrics and Gynaecology, a comparé, chez des jeunes femmes qui débutaient un COC, le risque TEV de pilules œstro-progestatives contenant un progestatif autre que le LNG à celui des COC contenant du LNG associé à une dose d’éthinyl-œstradiol (EE) < 50 μg.

Beaucoup (trop) de facteurs de risque chez les jeunes filles qui ont fait un accident TEV

Cette étude cas-témoin d’une cohorte de nouvelles utilisatrices d’un COC, âgées de 10 à 19 ans, menée entre 2005 et 2017, a été faite à partir des données de la German Pharmacoepidemiological Research Database ; 1 166 évènements TEV y sont répertoriés : 969 thromboses veineuses profondes et 213 embolies pulmonaires.

Chacun de ces 1 166 cas a été comparé à 10 témoins utilisant un COC contenant le même progestatif. Etaient exclues les femmes ayant pris un COC dans l’année précédente, eu un antécédent de thrombose veineuse profonde ou d’embolie pulmonaire, ou un antécédent de cancer, ou qui avaient été enceintes dans les 3 mois précédents.

Les jeunes femmes qui ont eu une thrombose profonde ou une embolie pulmonaire présentaient de nombreux facteurs de risque, beaucoup plus que les jeunes femmes du groupe témoin : 20 % d’obésité, 14 % d’antécédent de pathologie cardiaque, 10 % de troubles de la coagulation, 6 % d’hyperlipidémie, 4 % d’antécédent de migraine avec aura, 4,5 % d’HTA, etc…

Un risque comparable à celui des COC au LNG pour certains COC

Le taux de survenue d’évènements TEV chez des jeunes femmes qui utilisaient un…

Pour en savoir plus rendez-vous sur : JIM

actusantemag

Site santé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :