Une évasion immunitaire du variant omicron est-elle à craindre ?

L’infection par le SARS-CoV-2 confère une bonne immunité contre les variants alpha, beta et delta. En ce qui concerne le variant omicron, ses très nombreuses mutations peuvent laisser craindre une « évasion immunitaire ».

Une équipe du Qatar a évalué la protection conférée par une précédente infection vis-à-vis d’une réinfection par les différents variants.Cette protection était définie par la réduction de la sensibilité à l’infection chez les personnes précédemment infectées (antécédent de test PCR positif au moins 90 jours avant un nouveau test positif),en comparaison avec les sujets témoins,n’ayant jamais été testés positifs auparavant.Cas et témoins étaient appariés par tranche d’âge, genre, nationalité et date de positivité.

Le taux de protection conférée par une précédente infection est d’un peu plus de 50 % contre omicron…

L’efficacité d’une infection pour protéger contre une réinfection est estimée à 90,2 % contre le variant alpha, 85,7 % contre le bêta, 92 % contre le delta et 56 % contre l’omicron. Parmi les…

Pour en savoir plus rendez-vous sur : JIM.fr

actusantemag

Site santé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :