Médécine

Toux, sueurs froides… Voici ce que l’on sait sur les symptômes du variant Omicron

Alors que ce nouveau variant poursuit sa progression fulgurante,un mois après son identification en Afrique du Sud, les symptômes associés se précisent.

st le trouble-fête en cette période de fin d’année. Face à la flambée des cas liée au très contagieux variant Omicron, l’exécutif remonte au front avec, ce mercredi, le début de l’examen à l’Assemblée nationale du projet de loi sur le passe vaccinal. Il s’agit d’une véritable course contre la montre alors que le pays a enregistré un nouveau record avec plus de 200 000 cas en 24 heures.

Un mois après son identification en Afrique du Sud, les premières caractéristiques du variant Omicron commencent à émerger. D’après de premières études – les scientifiques restent prudents -, il serait plus contagieux que le Delta, mais entraînerait moins d’hospitalisations. Au fil du temps également, les symptômes liés au variant Omicron se précisent.  

Ce qui est courant

Les symptômes les plus courants d’Omicron incluent la toux, la fatigue et l’écoulement nasal, selon les responsables de la santé aux Etats-Unis et en Europe, comme le note Business Insider le 10 décembre. Le média cite un rapport des Centres de contrôle et de prévention des maladies américains. Sur 43 personnes contaminées par le variant Omicron, seulement trois personnes ont eu une perte du goût ou de l’odorat, bien moins qu’avec les autres variants.Une seule personne a été hospitalisée. 

Les symptômes les plus courants signalés parmi les utilisateurs de l’application anglaise Zoe Covid – analysant les cas confirmés à Londres – sont l’écoulement nasal, les maux de tête, la fatigue, les éternuements et maux de gorge, rapporte The Guardian le 24 décembre. 

D’autres symptômes ont aussi été signalés, mais avec une fréquence plus rare : fièvre, nausées, vomissements, essoufflement et de la diarrhée. Les experts ont aussi identifié des douleurs musculaires ainsi que des éruptions cutanées, surtout chez les enfants. « Jusqu’à 15 % des enfants d’Omicron ont une éruption cutanée », a indiqué le docteur David Lloyd auprès de Sky News, le 7 décembre.

Un nouveau symptôme la nuit

Lors d’une conférence organisée par le ministère de la Santé en Afrique du Sud, le médecin généraliste Unben Pillay a indiqué que le variant Omicron causerait moins de cas graves. Il a mis en avant un nouveau symptôme : les sueurs nocturnes. 

« Nous avons constaté une forte augmentation des cas au cours des dix derniers jours. Jusqu’à présent, il s’agissait principalement de cas très légers, les patients présentant des symptômes similaires à ceux de la grippe : toux sèche, fièvre, sueurs nocturnes, nombreuses douleurs corporelles », a-t-il déclaré, comme le rapporte Midi Libre. Ces phases de transpiration extrême se produisent au cours de la nuit.

Omicron semble provoquer des symptômes moins sévères, avait déjà annoncé le 8 décembre l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Les symptômes sur les cas recensés dans l’Union européenne « semblent pour la plupart légers », avait également déclaré le lendemain l’Agence européenne des médicaments.

Source ; lexpress.fr

Catégories :Médécine

3 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s