Nutrition

Les vertus curatives du tamarin noir ou « Chat noir« 

Dialium guineense est une espèce de légumineuses d’Afrique notamment cultivée au Sénégal pour ses fruits comestibles. Appelé le tamarinier velours, « Solom » au Sénégal, « Chat noir » en Côte d’Ivoire, « Mokè » en Guinée, « Assisouin » au Bénin,  « Attitoè » au Togo,  et « Velvet tamarind » en anglais. Le fruit, de la forme d’un jeton de 2 à 3 cm de diamètre est couvert d’un velours noir contenant une pulpe brune-orangée de saveur très agréable, légèrement acidulée et sucrée, ce qui rend ce fruit très prisé des populations locales. L’écorce, les feuilles et les racines aussi sont utilisées pour leurs vertus thérapeutiques. Dans la tradition africaine, ses feuilles réduites en poudre et consommées, agiraient comme un puissant reminéralisant et amélioreraient la santé des organes génitaux de l’homme et de la femme.

Le tamarin noir est un antioxydant composé de plusieurs nutriments dont les plus importants sont les glucides et la vitamine C. On y trouve aussi du potassium, des protéines et des matières grasses. Il aide à prévenir l’hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires. Il apaise les ulcères gastriques, booste le système immunitaire et réduit le taux de mauvais cholestérol dans le sang. Riche en fer et en fibres, il aide aussi à prévenir l’anémie et la constipation.

afriquefemme.com

Catégories :Nutrition

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s