Nutrition

Les boissons énergisantes nocives pour le coeur ?

Consommées pour améliorer les performances physiques et mentales, notamment en soirées, les boissons énergisantes ne présentent pas que des bénéfices pour la santé, loin de là. Une nouvelle étude américaine pointe du doigt leurs effets nocifs sur le cœur, précisant qu’elles pouvaient être à l’origine de maladies cardiaques graves.

Des chercheurs de l’université A&M du Texas se sont intéressés aux boissons énergisantes, dont les ventes mondiales étaient estimées à 53 milliards de dollars en 2018, afin de déterminer de potentiels risques sur la santé des consommateurs.

Ils ont pour cela évalué 17 marques en vente libre et les ont exposées à des cardiomyocytes, des cellules cardiaques humaines cultivées en laboratoire. Ils ont ensuite étudié la composition des boissons pour découvrir quels ingrédients pouvaient être les plus néfastes pour la santé.

Facteur de troubles cardiaques, y compris sévères

Publiés dans la revue scientifique Food and Chemical Toxicology , leurs travaux révèlent que les cardiomyocytes exposés à certaines boissons énergisantes (à ne pas confondre avec les boissons énergétiques) étaient soumis à une

augmentation du rythme cardiaque , ainsi qu’à d’autres facteurs affectant la fonction cardiaque.

Les chercheurs précisent que dans le corps humain, ces boissons sont à l’origine de « battements inappropriés du cœur » , cardiomyopathie et augmentation de la pression artérielle « 

« Parce que la consommation de ces boissons n’est pas réglementée et qu’elles sont largement accessibles en vente libre à tous les groupes d’âge, leurs potentiels effets néfastes sur la santé sont un sujet de préoccupation qui demande les recherches nécessaires. La consommation de boissons énergisantes a été associée à un large éventail d’effets néfastes sur la santé humaine, dont beaucoup concernent le cœur », commente le Dr Ivan Rusyn, qui a dirigé cette étude.

En petites quantités et pas pour tous les publics !

S’ils ont identifié certains ingrédients

pouvant se révéler tout particulièrement néfastes pour la fonction cardiaque, les chercheurs estiment que des recherches supplémentaires sont désormais nécessaires pour affirmer – ou non – que leur consommation n’est pas dangereuse, notamment pour celles et ceux qui présentent des problèmes de santé préexistants.

Notons que les chercheurs n’évoquent à aucun moment le degré de consommation de ces boissons. Plusieurs études antérieures ont fait état d’effets néfastes en cas de consommation excessive de boissons énergisantes, une consommation faible à modérée ne présentant pas – ou peu – de danger. Un facteur qu’il faudra donc également déterminer dans le futur.

« Nous espérons que la Food and Drug Administration se penchera soigneusement sur un examen de ces boissons concernant un étiquetage éventuel sur leurs effets néfastes sur la santé et sur le fait qu’elles devraient être déconseillées pour certaines tranches d’âge et sous-populations plus sensibles », conclut le chercheur.

Source : Rtbf

Catégories :Nutrition

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s