Actualités

Guinée/Fria : Une fille de 16 ans violée par son propre père qui avait violé sa mère

Ce samedi 05 septembre 2020, un homme d’une trentaine d’années a été décrié par le Club des Jeunes Filles Leaders de Guinée dans la commune urbaine de Fria. L’homme qui est un récidiviste convaincu est maître d’un atelier de couture et est père de 6 enfants. Il est accusé d’avoir violé sa  propre fille avant de la menacer à mort.

La victime est âgée de 16 ans, élève en 8ème année et vit sous le toit de sa grand-mère maternelle à Fria pendant que sa mère réside à Conakry. Elle a été violée trois fois par son propre géniteur qui avait également violé sa mère qui est tombée enceinte d’elle à l’âge adolescent.

« La première fois, elle n’avait même pas vu ses premières règles. Son père l’a violée lorsqu’elle était partie lui rendre visite dans son atelier. Il lui a dit de rentrer pour regarder la télé en attendant.Dès qu’elle est rentrée, il lui a dit de fermer la porte et de monter sur le lit. Quand  elle a refusé, son  père lui a pris par la main et l’a poussée sur le lit. Il a étouffé son cri avec un torchon qu’il a mis dans sa bouche et l’a violée.Après l’avoir violée, il l’a menacée de ne le dire à personne sinon il la tuerait. Quand elle est rentée en pleurs, sa grand-mère lui demandé mais elle n’a rien dit. Elle a dit qu’elle s’est assise sur un caillou.  

La deuxième fois, son père a appelé sa grand-mère pour dire qu’elle ne part pas lui rendre visite, de lui dire de partir. Quand elle est partie encore, son père a fait la même chose que la première fois.

La troisième fois aussi, en ce moment la petite fille était très malade. C’est son père lui-même qui a payé les frais. La fille s’asseyait difficilement mais… », a expliqué à Kalenews, Elène Diallo, président du CJFLF qui a pris la langue de la victime.

A travers les discours de sa grand-mère, la jeune fille a fini par briser le silence :

« C’est dans ces jours-ci elle a entendu parler sa grand-mère de l’importance de la virginité en Afrique et surtout chez les musulmans, en disant quand une fille se marie elle n’est pas vierge, elle déshonore non seulement sa famille mais aussi sa propre personne, elle a parlé », rajoute-t-elle .

Quant au viol commis sur sa mère par son père, Elène Diallo rappelle :

« Son père a violé sa mère et c’est à ce moment que sa mère est tombée enceinte d’elle. Son père a violée d’autres femmes et il a 6 enfants.  Sa maman était jeune à l’époque. Elle vendait des maïs quand ce sieur l’a vue au marché et l’a poursuivie. Il lui a dit qu’il va acheter toute sa marchandise. Donc il a demandé à ce que la femme le suive. Arrivé chez lui, il a fermé la porte et l’a violée ».

Le présumé violeur se trouve actuelle dans les filets de l’Office de Protection du Genre, de l’Enfance et des Mœurs (OPROGEM) et sera déféré devant les tribunaux dans les heures qui suivent.

Pour sauvegarder l’image de la victime, il à été sollicité de ne pas dévoiler le nom de son père.

Ibrahima kalil camara

Source : kalenews.org

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s