Actualités

POURQUOI LE CORONAVIRUS PROVOQUE DES CAILLOTS SANGUINS

 

 

 

Principalement connu pour provoquer des syndromes respiratoires aigus sévères et s’attaquer surtout aux personnes âgées, le SARS-CoV-2 n’en finit pas de surprendre les chercheurs du monde entier. Parmi les dernières découvertes liées à la maladie Covid-19 due au nouveau coronavirus : la formation de caillots dans des vaisseaux sanguins pouvant s’avérer très dangereuse.

Comme le résume le site d’information Bloomberg, c’est l’une des autres mauvaises surprises de la pandémie, car la formation de caillots dans des vaisseaux sanguins peut asphyxier n’importe quel membre, ceci «du cerveau et jusqu’aux orteils».

Sur les pieds, justement, cette coagulation peut se traduire par des lésions plutôt bénignes, comme des engelures au niveau des doigts de pieds. Un signe qui n’est pas systématique mais qui indique bien que le système immunitaire réagit à une attaque virale inflammatoire et qui a conduit les médecins à parler «d’orteils Covid» dans les cas avérés.

«PROBABLEMENT LA DÉCOUVERTE LA PLUS IMPORTANTE»

Mais quand les caillots se forment dans les veines de la jambe (phlébite), ils peuvent se déloger et remonter vers les poumons, y boucher l’artère et les mettre à l’arrêt (embolie pulmonaire). Dans le coeur, ils peuvent aussi provoquer une crise cardiaque. Et quand ils vont au cerveau, c’est l’accident vasculaire cérébral.

Ce phénomène de coagulation, ou formation de caillots sanguins est «probablement la découverte la plus importante qui ait été faite au cours des deux derniers mois», indique Mitchell Levy , chef des soins intensifs des maladies pulmonaires de la Brown University à Providence (Rhode Island), à Bloomberg.

Si le phénomène est observé dans d’autres maladies infectieuses, provoquées par des virus tels que le VIH, la dengue ou Ebola, il se pourrait cependant qu’il soit plus exarcerbé chez les patients atteints par le nouveau coronavirus.

«Ce virus a quelque chose d’exagéré au neuvième degré», résume un brin alarmiste le professeur Levy. «Quand on analyse les autopsies chez les patients morts du Covid-19, on constate des choses auxquelles on ne s’attendait vraiment pas», abonde le docteur Anthony Fauci toujours cité par Bloomberg reprenant un entretien accordé par le conseiller de  Donald Trump à CNN.

Parmi ses observations, des «microcaillots», capables de se former dans les vaisseaux sanguins les plus petits. Ce qui expliquerait pourquoi les respirateurs artificiels sont parfois inefficaces. Car si le sang n’arrive pas à bien circuler dans les poumons à cause des caillots, il repart dans le corps sans s’être oxygéné. Le respirateur n’est d’aucune aide et le patient meurt.

LA CONSÉQUENCE D’UNE FLAMBÉE INFLAMMATOIRE

A ce stade, les médecins, d’une façon générale, suspectent les caillots d’être une conséquence de la flambée inflammatoire associée à la maladie Covid-19. De telles découvertes sont «déroutantes», «mais aussi éclairantes», veut néanmoins croire le docteur Fauci, car elles peuvent éclairer la médecine sur la meilleure façon de les soigner, a-t-il déclaré.

D’ailleurs, en Italie, premier pays européen en proie à la pandémie, c’est après la mort de patients atteints du Covid-19 souffrant d’embolies pulmonaires aiguës et d’autres événements liés aux caillots sanguins que les médecins sont passés à des traitements anti-inflammatoires, tels que le tocilizumab, vendu sous le nom commercial d’Actemra.

Ce médicament, encore à l’étude, mais dont les premières observations sont encourageantes, contient un anticorps qui bloque les inflammations. Il a déjà permis à plusieurs patients atteints du coronavirus de guérir.

CNEWS

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s