Dexaméthasone : premier médicament efficace pour lutter contre le COVID-19

Un médicament bon marché et disponible à grande échelle, la dexaméthasone, peut aider à sauver la vie des patients COVID-19 gravement malades, luttant contre le nouveau coronavirus SARS-CoV-2. L’OMS salue cette « percée scientifique, qui sauve déjà des vies ».

Selon les résultats publiés mardi d’une partie de l’essai clinique effectué par des scientifiques britanniques de l’Université d’Oxford : la dexaméthasone, un médicament de la famille des stéroïdes, réduit d’un tiers la mortalité chez les malades les plus gravement atteints par la maladie COVID-19. Ce médicament fait partie du plus grand essai au monde visant à tester des traitements existants pour déterminer s’ils fonctionnent également contre le coronavirus.

Au cours de l’essai, le médicament a permis de réduire le risque de décès d’un tiers pour les patients sous respirateur artificiel (30%). Pour les patients sous oxygène, cela a réduit les décès d’un cinquième (20%).

Selon les chercheurs, si le médicament avait été utilisé pour traiter les patients au Royaume-Uni depuis le début de la pandémie, jusqu’à 5000 vies auraient pu être sauvées. Ce médicament pourrait bien entendu être extrêmement bénéfique dans les pays en développement, où le nombre de patients COVID-19 demeure très élevé. Le gouvernement britannique possède actuellement 200’000 boîtes du médicament dans son stock, et a affirmé que le National Health Service (NHS) mettra la dexaméthasone à disposition des patients.

Le Premier ministre Boris Johnson a déclaré qu’il y avait de véritables arguments pour célébrer « un exploit scientifique britannique remarquable », en ajoutant : « Nous avons pris des mesures pour nous assurer d’avoir suffisamment de stock, même en cas de deuxième vague ». Le médecin-chef de l’Angleterre, le professeur Chris Whitty, a ajouté que cela sauverait des vies partout dans le monde.

Il faut savoir qu’environ 19 patients sur 20 atteints du coronavirus se rétablissent sans être hospitalisés. Parmi ceux qui sont admis, la plupart récupèrent également, mais certains peuvent avoir besoin d’oxygène, ou d’un respirateur artificiel. Et ce sont spécifiquement ces patients à haut risque que la dexaméthasone semble aider.

Ce médicament est déjà utilisé, depuis le début des années 60, pour réduire l’inflammation due à différentes pathologies, y compris l’arthrite, l’asthme et certaines affections cutanées. Et il semble aider à arrêter certains des dommages qui peuvent se produire lorsque le système immunitaire se met en surcharge, tandis qu’il essaie de combattre le coronavirus. À savoir que cette réaction excessive, connue sous le nom de choc cytokinique, peut être mortelle.

Dans le cadre de l’essai mené par l’équipe de l’Université d’Oxford, environ 2000 patients hospitalisés ont reçu de la dexaméthasone, contre plus de 4000 autres (qui n’en ont pas reçu).

Pour les patients sous respirateur artificiel, le médicament a permis de réduire le risque de décès de 40% à 28%. Pour les patients nécessitant de l’oxygène, le médicament a réduit le risque de décès de 25% à 20%. Ce médicament peut être administré par voie intraveineuse en soins intensifs, ou sous forme de comprimés pour les patients moins gravement malades. « Jusqu’à présent, il s’agit du seul médicament dont on a pu prouver qu’il réduit la mortalité, et il la réduit considérablement. C’est une percée majeure », a déclaré Peter Horby, professeur et enquêteur en chef.

Le chercheur principal, le professeur Martin Landray, a déclaré que les résultats suggéraient que des vies pouvaient être sauvées au pourcentage suivant : 1 personne sur 8 pour des patients qui ont besoin de respirateur artificiel et 1 personne sur 25 pour des patients qui ont besoin d’oxygène, comme montré dans l’image ci-dessus.

Pour continuer la lecture rendez vous sur : trustmyscience.com

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s