Nutrition

Poisson et lait : à consommer ensemble ou séparément ?

L’association de la consommation de certains aliments est évitée par beaucoup de personnes sous le seul prétexte de l’incompatibilité mais surtout de l’inconfort digestif de ces denrées alimentaires.

Parmi les exemples des combinaisons alimentaires qu’on fuit fréquemment, l’association des produits laitiers dont notamment le lait et le poisson. Dans ce contexte, Dr Anissa K, médecin nutritionniste, a expliqué à sante-tn que « bien que ce soit une idée largement répandue, l’absence de preuves scientifiques concernant ce sujet en fait plutôt une habitude alimentaire héritée mais sans aucun fondement expérimental ».

En revanche, boire du thé simultanément avec le lait est fortement déconseillé. « En effet, la théine, appelée aussi caféine du thé, peut entraîner une malabsorption du calcium contenu dans le lait » a précisé Dr Anissa K.

La théine est la même molécule que la caféine et elle est réputée pour son action stimulatrice sur l’augmentation du débit cardiaque, de la pression artérielle, de l’activation de la diurèse (quantité d’urine) et l’amélioration de la vigilance et du temps de réaction.

Dr A.K a, par ailleurs, précisé que « la consommation des produits riches en fer d’origine végétale est, d’une façon générale, non recommandée avec le thé, plus particulièrement le thé vert, car ce dernier peut entraîner une diminution de l’absorption du fer ».

Le fer, dit végétal, est présent dans les légumineuses comme les haricots, les pois chiches, les lentilles et les fèves. On peut aussi trouver le fer végétal dans les légumes verts foncés comme les épinards et le mesclun.

La consommation des aliments riches en calcium, en magnésium et en vitamine D a été le sujet d’une étude publiée dans la revue « Critical reviews in Food Science and Nutrition » en 2009. Cette étude établit l’apport optimal de chacun de ses nutriments en précisant les besoins quotidiens pour notre corps, des besoins qui, au mieux, ne doivent pas être en dessous ou au dessus des valeurs recommandées pour qu’il n’y ait pas de malabsorption, de formation de précipités et par conséquent de carences.

Source : sante-tn

Catégories :Nutrition

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s