Lettre ouverte aux pharmaciens de Guinée ( par Karamo Kaba)

Sur les questions nationales, Karamo Kaba, Natif de Kankan ne désarme pas. Après ses multiples conseils à l’endroit des politiciens notamment le Président de la République et le Chef de file de l’opposition , l’écrivain pharmacien s’est adressé à ses pairs de la pharmacie. Lisez

Je voudrais adresser cette lettre robuste à mes frères pharmaciens de Guinée.

Je veux dire ma vérité à mes frères de profession pour inviter chacun à faire une prise de conscience afin de mettre un terme à cette recrudescence des faux médicaments qui ne cessent de tuer les malades partout en Guinée.

Chers pharmaciens, il est temps de se dire la vérité yeux dans les yeux pour désigner les responsables de notre blessure commune.

Nous avons une profession à guérir et chacun de nous joue un rôle essentiel à soigner ses blessures.

A dire vrai, certains de nos confrères pharmaciens ont trahit le serment Galien, c’est pourquoi, les commerçants tentent par tous les moyens illégaux et mafieux pour récupérer ce secteur de noblesse.

En réalité, nous les pharmaciens de tous les bords, nous sommes d’une part, les premiers responsables de notre sort actuel sans langue de bois.

Certes, certains d’entre nous ne regardent que le côté lucratif de la profession en oubliant l’axe de la probité. Ils ont l’impression que la pharmacie se résume seulement à l’argent. Quelle honte ? Quelle ignorance ? Quelle déception ?

Ils ont systématiquement trahit l’honneur de notre profession au profit du matériel lucratif, or nous occupons la colonne vertébrale de la santé. Nous sommes la vraie définition du médicament.

Aucune véritable maladie ne peut être soignée aujourd’hui sans l’apport du médicament. Sommes-nous pas les détenteurs du médicament ?

Le médecin posera son diagnostic, d’accord, mais il finira toujours par orienter son patient vers le pharmacien. Ce qui veut dire que le médicament est à nous comme l’homme est à Dieu.

La vente illicite des médicaments par des non professionnels de la santé à tuer combien de personnes ? Combien de jeunes sont devenus toxicomanes (fous) ? Il est plus facile de tuer toute une nation à partir d’une seule molécule que de le faire à partir d’une bombe.

Aux Etats Unis, la plus noble profession est la Pharmacie. Les prêtres occupaient le premier rang, mais avec l’histoire de la pédophilie, ils ont perdu ce fameux privilège.

En France, pour valider la candidature d’un leader politique à la présidence de la République, il faudrait envoyer ses dossiers à l’ordre des pharmaciens pour être appréciée et validée. Quelle modestie ?

En Allemagne, le pharmacien est considéré comme un dieu sur terre par toute la société. Il est sollicité et respecté par tout le monde. Quel honneur ?

En Angleterre, la profession est prophétisée et les pharmaciens sont aimés et respectés comme les prophètes. Ils occupent une place capitale dans la société anglaise.

Dans les grands aéroports internationaux, quand tu présentes ton passeport aux autorités et que c’est écrit PHARMACIEN, là le respect s’installe. Ceux qui connaissent mieux le monde touristique le savent.

En Guinée, ceux qui n’ont jamais fréquentés l’école en l’occurrence les commençants sont majoritairement impliqués dans la vie des médicaments pour tuer les malades.

En Guinée, le nombre de sociétés grossistes des médicaments estimait à une centaine, cernés parfois par des simples commerçants pour une population qui ne dépasse même pas 12 millions d’habitants.

Ils ignorent que le médicament tue plus que le VIH/SIDA. Ils oublient que pour avoir le grade de Pharmacien d’État, il te faut obligatoirement :

– 5 ans sur le banc de l’Université

– 1 an de Synthèse Clinique

+/- 3 ans sur la thèse de Mémoire

Donc minimum 8 ans d’études pour se dire Pharmacien.

Je lance un appel solennel et respectueux à tous mes amis jeunes pharmaciens de se lever pour combattre corps et âme, chair en os la vente illicite des médicaments sur toute l’étendue du territoire national.

Nous devons dénoncer nos amis, frères, maîtres pharmaciens qui profitent de ce désordre pour s’enrichir au détriment des jeunes pharmaciens et à la détérioration de la santé des populations guinéennes.

Notre avenir est en jeu et personne ne mènera cette lutte à notre place. Nous devons nous rebeller contre ce système ensemencé par la malhonnêteté de certains de nos confrères de profession.

Comme le dit ce proverbe mandingue << l’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort, seule la lutte libère >>.

Il est l’heure de la révolte

Il est l’heure de la prise de conscience

Il est l’heure de récupérer la profession

Il est l’heure de se lever pour le combat

Ensemble, avec les efforts conjugués nous sortirons vainqueurs contre ces trafiquants, mafieux, apatrides qui s’enrichissent sur le dos de la paisible et pauvre population guinéenne.

Nous devons mettre la santé de la population au-dessus de nos intérêts particuliers. l’État aussi doit prendre ses responsabilités régaliennes pour sanctionner ces fraudeurs qui inondent le marché avec des faux médicaments.

Qu’Allah bénisse le peuple de Guinée !

Prenez soin de vous, car chaque jour est une vie et le meilleur reste à venir.

Source : leprojecteurguinee.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s