Nutrition

Voici quelques conseils pour améliorer vos taux hormonaux de manière naturelle, en adoptant le régime hormone !

Tout d’abord il faut choisir de préférence des produits frais et d’origine biologique. On les trouve actuellement dans de nombreux petits magasins, grandes surfaces et sur les marchés.

Le régime hormone nécessite la prise journalière d’une quantité suffisante de protéines. Commencer la journée avec un déjeuner protéiné est l’idéal : des œufs, de la viande, des protéines végétales … Les protéines devront être cuites à basse température (inférieur à 85°) pour éviter la réaction de Maillard. Cette dégradation des acides aminés pendant la cuisson provoque le brunissement croquant typique des aliments. Ces molécules renfoncent le gout, mais sont toxiques et cancérigènes.

Le fait de manger suffisamment des protéines le matin vous procure un bon niveau d’énergie et vous évite d’avoir faim durant la journée. Il vaut mieux éviter café, thé, excitants qui font diminuer votre propre production d’hormones. Les tisanes et l’eau plate sont les boissons idéales. 

Pour le repas de midi, je vous conseille de consommer des protéines en plus petite quantité que le matin avec une salade, des légumes, des graines germées crues ou cuites.

Les fruits sont à consommer en dehors des repas et avant 16H pour être bien assimilés et digérés. Privilégiez les fruits moins sucrés comme les baies par exemple.

Le soir, évitez de manger des protéines sinon le foie sera encombré d’acides aminés et transformera moins d’hormones thyroïdiennes inactives (T4) en hormones actives (T3). Le repas du soir idéal est un plat de légumes cuits, qui peut être un plaisir pour les yeux et les papilles : l’assiette Picasso du gourmet.

Les bonnes graisses comme l’huile d’olive extra-vierge pressée à froid devraient faire partie de chaque repas en quantité raisonnable. Un peu d’huile sur vos légumes par exemple (pensez à varier vos huiles ). N’oubliez pas de bien mastiquer vos aliments afin de bien les imprégner de salive, car les enzymes salivaires prédigèrent la nourriture et le préparent pour le passage dans l’estomac qui sera soulagé d’une partie du travail.

Plus de conseils très vite 

Source : Dr  Hertoghe

Catégories :Nutrition

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s