Actualités

Siguiri: les populations exposées aux infections respiratoires

 

En cette fin d’année, dans la préfecture de Siguiri, la poussière bat son plein dans les rues et les ménages. Il est difficile de se promener sans respirer la poussière.

L’envoyé spécial de GA dans la préfecture aurifère a sillonné la ville et quelques petits villages où il a pu constater que les résidents peinent à respirer l’air pur sous l’effet de la poussière dans les rues et dans les mines.

Une situation qui inquiète les médecins et le personnel médical de la zone, lesquels tirent la sonnette d’alarme.

Screenshot_20191216-033642_1

« La poussière provoquent généralement des lésions pulmonaires et respiratoires, certaines d’entre elles peuvent même être la cause de cancers », a prévenu Mohamed Minata Camara, coordinateur médicale dans la localité.

Pour ce jeune médecin, en service dans la préfecture de Siguiri, il y a de cela 5 ans, en plus de ces maladies citées, ces poussières exposent la population à beaucoup d’infections, surtout respiratoires : « Elle (la poussière) soulève des agents pathogènes qui peuvent être la cause des problèmes respiratoires. A travers elle, on peut avoir la bronchite, surtout chez les nouveau-nés, la toux et autres. Les asthmatiques aussi peuvent faire des crises à cause de leur exposition ».

Pour être à l’abri de ces maladies,  Dr Camara invite ses concitoyens à l’utilisation quotidienne des masques respiratoires.

Il conseille aux autorités préfectorales de la santé de multiplier la communication ainsi que la sensibilisation dans les différentes localités.

Source : generationafrique.org

 

Catégories :Actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s