Comment savoir si mon enfant est déshydraté?

IMG_20190611_011046_379

La déshydratation n’est pas une maladie en soi mais c’est un état physiologique qui a des conséquences plus ou moins graves. La quantité de liquide présente dans le corps est plus basse que la normale. L’eau, indispensable à la vie et principal constituant de notre organisme, n’est plus présente en quantité suffisante pour permettre le bon fonctionnement du corps. Il y a un déséquilibre entre les apports et les pertes hydriques.

Les conséquences peuvent être dramatiques: soif intense, troubles du rythme cardiaque, maux de tête, nausées, vomissements, vertiges, confusion, convulsions, perte de conscience, coma et même mort!

Les personnes à risque

Tout le monde est susceptible de souffrir de déshydratation. Les situations de déséquilibre entre apport et perte en eau sont nombreuses: diarrhée ou turista, canicule, fièvre importante, insolation,… Cependant, certaines personnes fragiles sont plus à risque de déshydratation. Les personnes âgées, par exemple, en souffrent plus facilement d’autant qu’elles perçoivent moins la sensation de soif. Les enfants, et surtout les nourrissons, sont aussi plus sujets à la déshydratation car ils possèdent moins de « réserves ».

Les signes d’alerte

Chez votre enfant, ces signes de déshydratation doivent vous alerter (surtout s’ils sont associés à une fièvre, une diarrhée ou des vomissements): l’absence d’urine dans le lange, de larmes lors des pleurs, des fesses moins rebondies, une perte de poids, un visage creusé, des yeux enfoncés, une sécheresse de la bouche et des lèvres, une augmentation de la soif,…

Il ne faut pas s’inquiéter si l’enfant refuse l’alimentation solide. Ça arrive souvent s’il ne se sent pas bien. Par contre, l’apport de liquide est très important pour éviter la déshydratation.

Comment réagir?

L’unique traitement contre la déshydratation est la réhydratation. Si votre enfant est malade, restez vigilant quant à son apport en liquide. Au moindre petit signe de déshydratation, l’utilisation d’une solution orale de réhydratation est recommandée. Ces solutions sont disponibles en pharmacie. Ce sont des petits sachets de poudre à diluer dans la quantité recommandée d’eau. Il est important de reconstituer correctement la poudre (avec la bonne quantité d’eau) et de ne pas la mélanger avec un autre liquide (lait ou jus) car les composants (sels minéraux, électrolytes, glucose,…) sont dosés expressément pour la quantité d’eau donnée…

Pour plus de détails aller sur : 7sur7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s