Plantes Médicinales

Comment utiliser les huiles essentielles en toute sécurité

IMG_20190314_031135_767

Comment utiliser les huiles essentielles en toute sécurité

Les études permettant d’évaluer l’efficacité des huiles essentielles se multiplient. Mais elles ne sont pas dénuées d’effets toxiques si l’on ne respecte pas quelques précautions.

Depuis toujours, les plantes ont été utilisées pour se soigner. Délaissées au cours du XXe siècle au bénéfice de médicaments issus de la chimie, elles font un retour en force sur le devant de la scène. Mais aujourd’hui, la médecine par les plantes réclame des preuves scientifiques. Les études se multiplient donc pour prouver leur efficacité.

Récemment, c’est l’huile essentielle d’orange douce (Citrus sinensis) qui a été testée pour limiter les effets du stress post-traumatique chez la souris. Les résultats étaient présentés lors du dernier congrès de biologie expérimentale qui se déroulait à Chicago en avril dernier. Pour mener leur expérimentation, les chercheurs ont utilisé un modèle de souris conditionné à la peur d’un son. Les rongeurs étaient séparés en deux groupes : les uns inhalaient de l’huile essentielle d’orange douce avant et après avoir été exposés à ce son, les autres ne respiraient rien de particulier.

Les chercheurs ont constaté que les souris ayant inhalé l’huile essentielle oubliaient plus rapidement leur peur du son. «Cette étude est encourageante car cela signifie que cette huile essentielle pourrait potentiellement atténuer les symptômes du stress post-traumatique chez les humains», expliquait Cassandra Mosfegh, chercheuse à l’université George Washington qui a mené l’expérimentation. Un résultat qui n’étonne pas le Dr Jean-Michel Morel, médecin généraliste à l’origine du site Internet
WikiPhyto.«Pour l’orange douce, c’est souvent le zest qui est utilisé et ce dernier est riche en limonène connu, entre autres, pour ses propriétés calmantes et apaisantes.»

Risques d’effets secondaires

Alors certes, l’huile essentielle d’orange devra encore parcourir un chemin long et incertain avant d’être validée comme thérapie dans le stress post-traumatique.

Mais cette étude vient conforter un savoir empirique sur ces extraits aromatiques de plantes que sont les huiles essentielles.

Mais de quoi parle-t-on exactement? Les huiles essentielles sont des substances odorantes et volatiles recueillies dans les plantes par différentes techniques, la plus fréquente étant la distillation par entraînement à la vapeur. L’utilisation des huiles essentielles à des fins thérapeutiques est baptisée aromathérapie. «Cette approche passionnante nous mène vers l’essence même de la plante, un concentré de principes actifs complexes qui agissent en synergie», explique Jacques Fleurentin, pharmacien et auteur du livre Du bon usage de l’aromathérapie (Éditions Ouest-France). Administrées par voie cutanée, orale ou par diffusion dans l’atmosphère, le plus souvent mélangées à des substances «neutres», les huiles essentielles sont surtout reconnues pour leurs qualités anti-infectieuses. Mais elles possèdent également des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques, immunitaires, antispasmodiques, stimulantes, calmantes…

Pour plus de détails aller sur cet lien

http://sante.lefigaro.fr/article/comment-utiliser-les-huiles-essentielles-en-toute-securite/

 

Catégories :Plantes Médicinales

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s