Cellules CAR-T : une révolution et un espoir pour le traitement des cancers du sang

IMG_20190301_140922_837

Cellules CAR-T : une révolution et un espoir pour le traitement des cancers du sang

L’agence américaine du médicament (FDA) vient d’approuver la mise sur le marché américain de deux médicaments conçus selon la technologie des cellules CAR-T. Le Kymriah (Novartis), qui est la première thérapie génique approuvée en août pour une forme de leucémie très agressive chez l’enfant et les jeunes adultes. Ce médicament a montré une rémission chez 83% des patients. Une demande d’extension d’indication a été déposée pour le traitement en troisième ligne du lymphome B diffus à grandes cellules (DLBCL) récidivant ou réfractaire chez des patients ne pouvant subir de transplantation de cellules souches autologues.

Le second médicament, approuvé en octobre, est le Yescarta (Kite/Gilead) pour le traitement du lymphome B diffus à grandes cellules, un lymphome non-hodgkinien agressif. Ils s’adressent à des patients en échec des traitements conventionnels, avec un taux de rémission de 50% contre moins de 10% avec l’immunochimiothérapie.

Même si la majorité des cas de lymphomes B à grandes cellules nouvellement diagnostiqués chaque année va guérir avec les traitements utilisés jusqu’à présent, on peut estimer à plusieurs centaines de patients qui pourraient bénéficier de ce type de traitement, surtout si l’on arrive à mieux prévoir et/ou maitriser les effets secondaires des CAR-T. Par ailleurs, les demandes d’autorisation de mise sur le marché européen de ces thérapies sont en cours et en France beaucoup de patients vont bénéficier à partir de 2018 de ces innovations majeures soit dans le cadre des essais cliniques, ou à travers les des dispositifs d’Autorisations temporaires d’utilisation (ATU) qui vont se mettre en place. Qu’en est-il de nos patients et ceux des pays africains ? Pourront-ils bénéficier de ces innovations thérapeutiques ? Sachant qu’une seule injection suffit, elle est facturée néanmoins actuellement aux Etats-Unis entre 373.000 et 475.000 dollars. La question reste posée aux autorités sanitaires de ces pays. LPM.

Source : pressemedicale.com

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s