Analyses biochimiques clinique

Voici comment  se fait la Biosynthèse de l’acide urique

 

IMG_20180725_140137_832

Voici comment  se fait la Biosynthèse de l’acide urique

La conversion de l’IMP en AMP et GMP procurera les nucléotides puriques à
intégrer, sous forme de nucléotides triphosphates, dans les acides nucléiques de toutes nos cellules. IMP, AMP et GMP exercent une action inhibitrice sur
l’enzyme amidotransférase.
Ils peuvent aussi être synthétisés directement à partir des bases libres, grâce aux enzymes APRT (adénine-phosphoribosyl transférase) et HGPRT (hypoxanthine, guanine-phosphoribosyl transférase).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s