Le diabète : comment limiter les risques ?

 

IMG_20180724_090327_987

Le diabète : comment limiter les risques ?

LES cas de diabète sucré (couramment appelé diabète) se multiplient si rapidement qu’on parle maintenant d’épidémie mondiale. Il existe deux principaux types de diabète. Le diabète de type 1 apparaît le plus souvent à l’enfance, et pour le moment les médecins ne savent pas comment le prévenir. Le diabète de type 2, qui concerne environ 90 % des diabétiques, fera l’objet de cet article.
Alors que par le passé, on croyait que ce diabète ne touchait que des adultes, depuis quelque temps on l’observe également chez des enfants. Des spécialistes affirment toutefois qu’on peut réduire son risque d’apparition. Vous voudrez certainement en savoir un peu plus sur cette maladie insidieuse

Qu’est-ce que c’est ?


Le diabète se caractérise par une glycémie (taux de sucre dans le sang) trop élevée. Normalement, le sucre passe du sang aux cellules, qui le transforment alors en énergie. Mais chez un diabétique, ce processus est déréglé, ce qui endommage des organes vitaux et perturbe la circulation sanguine. Cela mène parfois à l’amputation d’un orteil voire d’un pied, à la perte de la vue ou à une maladie rénale. D’après un rapport de l’Organisation mondiale de la santé, de nombreux diabétiques meurent d’une crise cardiaque ou d’une attaque cérébrale.
L’excès de graisse dans le corps est un facteur de risque important, notamment lorsqu’il est localisé au niveau de la taille et du ventre. Plus précisément, la graisse située autour du pancréas et du foie semble affecter la régulation de la glycémie.

 

Comment limiter les risques ?


Trois bons réflexes
1. Faites vérifier votre glycémie si vous présentez des risques de développer un diabète. Le diabète de type 2 est souvent précédé de ce qu’on appelle le « pré-diabète », caractérisé par une glycémie légèrement plus élevée que la normale. Ces deux maladies sont à prendre au sérieux, mais il existe une différence importante. On ne peut pas encore guérir le diabète, même si on peut le stabiliser. Par contre, des pré-diabétiques ont réussi à ramener leur glycémie à un niveau normal. Mais attention, le pré-diabète n’est pas accompagné de symptômes flagrants. Il peut donc passer inaperçu. D’après un rapport, 316 millions de personnes dans le monde sont pré-diabétiques, mais beaucoup d’entre elles l’ignorent. C’est le cas par exemple de 90 % des pré-diabétiques aux États-Unis.
Le pré-diabète n’est cependant pas sans danger. Non seulement il peut mener au diabète de type 2, mais d’après des études récentes, il pourrait aussi favoriser le développement de la démence chez certains individus. Si vous êtes en surpoids, si vous ne pratiquez pas d’activité physique ou si vous avez des antécédents familiaux de diabète, vous avez peut-être déjà le pré-diabète. Une analyse de sang peut vous le révéler.
2. Mangez sainement. Dans la mesure du possible, diminuez les quantités que vous mangez à chaque repas. Au lieu de jus de fruits sucrés ou de sodas, buvez de l’eau, du thé ou du café. Quand vous consommez du pain, des pâtes ou du riz, choisissez plutôt des produits à base de céréales complètes. Privilégiez les viandes maigres, le poisson, différents types de noix et les légumes secs.
3. Ayez une activité physique. L’activité physique peut diminuer votre glycémie et vous aider à garder un poids correct. Passez moins de temps devant la télévision et plus à faire de l’exercice.
Vous ne pouvez pas changer vos gènes, mais vous pouvez changer vos habitudes. Faire des efforts pour améliorer votre santé en vaut la peine.

 

Source :

https://www.jw.org/fr/publications/revues/g201409/diabete-de-type-2/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s