Nutrition

Voici pourquoi il est dangereux de consommer le pamplemousse en même temps que les médicaments

 

IMG_20171116_234640_590

Voici pourquoi il est dangereux de consommer le pamplemousse en même temps que les médicaments

La consommation du pamplemousse en même temps que les médicaments peuvent rendre inefficace l’action du médicament dans l’organisme.

 

Quand on consomme du pamplemousse en même temps que ces médicaments (hypocholestérolémiants ou anti-arthymiques (comme la digoxine), des anti-dépresseurs ou des médicaments anti-migraineux (ergotamine), etc.), l’enzyme CYP3A4 est bloqué : les médicaments passent dans leur sang mais ne sont pas métabolisés, c’est à dire qu’ils ne sont « utilisés » ou « consommés » comme ils devraient l’être par les cellules.
La concentration de médicament dans le sang augmente, jusqu’à en devenir toxique puis dangereuse. Les conséquences peuvent s’avérer très graves, jusqu’à la « mort subite, blocage rénal aigu, arrêt de la respiration, saignements gastro-intestinaux, destruction de la moelle osseuse chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli »
Ce blocage de la métabolisation des médicaments se produit même avec de toutes petites doses de pamplemousse et que le pamplemousse soit mangé comme fruit ou sous forme de jus de fruit.
Un verre de jus de pamplemousse = 20 comprimés
Selon David Bailey, un pharmacologue canadien qui a découvert le phénomène de blocage de l’enzyme, spécialiste des interactions entre médicaments et pamplemousse « Prendre un comprimé avec un verre de jus de pamplemousse est comme prendre 20 comprimés avec un verre d’eau », . « Il s’agit d’overdose accidentelle. » Des études ont montré que boire 200 ml. de pamplemousse par jour, 3 jours de suite, entraîne une augmentation de 330 % de la concentration de simvastatine dans le sang ! (la simvastatine est médicament souvent prescrit contre le
cholestérol).
Les interactions du pamplemousse avec de nombreux médicaments sont nombreuses et varient selon les médicaments :
Inhibition du principe actif du médicament qui en réduit l’efficacité, voire désactivation totale de l’effet du médicament,
Augmentation de la biodisponibilité du médicament qui entraîne un risque de surdosage et de l’augmentation de ses effets toxiques
Exemples d’effets négatifs du pamplemousse :
fontes musculaires (rhabdomyolyse),
vasodilatations excessives,
cas d’hypoglycémie accentuée,
troubles de la conduction cardiaque,
cas de gangrène ou d’attaque cérébrale liés à une association à de l’ergotamine,
dans le cas des pilules contraceptives, par exemple, le risque de caillot sanguin est encore plus fort, surtout pour les femmes ayant une prédisposition génétique aux phlébites.

Catégories :Nutrition

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s